Floorball D1 : HOPLITES (Amiens) vs IFK (Paris)

Par : François DEREUX
Postée : 16/03/2014
Chaîne : HOPLITES TV
Partager | Exporter | Notez
Le 9 mars dernier, les Hoplites recevaient au Coliseum l’IFK Paris dans le cadre d'une journée décalée du championnat de D1. Si les deux équipes étaient assurées de jouer les play-offs, les Parisiens voulaient terminer sur un sans-faute et les Amiénois conforter leur place qualificative avant d’affronter Strasbourg le 23 mars prochain.

En début de saison on aurait pu croire que l’IFK avait perdu de sa superbe : défaite en finale du championnat de France la saison dernière contre Wasquehal et contre ces mêmes Phoenix en début de saison lors du tournoi du Casque d’Ambiani. Il n’en n’est rien, les Franciliens n’affichent que des victoires au compteur et sont impressionnants d’efficacité devant la cage. Les Amiénois sont prévenus.

http://hoplites-ambiani.fr/Gnew-2013.1/medias/images/20140315_2.jpg

Après un coup d'envoi fictif donné par Alain Jauny, vice-président d'Amiens Métropole chargé des sports, le premier tiersse révèle assez équilibré. Les tirs aux buts se font rares, les deux équipes sont bien en place défensivement et ont du mal à poser leur jeu en attaque. Les deux équipes pressent haut mais les Parisiens récupèrent plus de balles. Les Amiénois solides jusque-là, sur une erreur de marquage permet au sniper finlandais Rami Ahonen de décrocher une superbe frappe en pleine lucarne sur une assiste de son compatriote Petrus Kaartnen. La suite du tiers reste équilibrée et se termine sur le score de 1-0. On sent que les Amiénois sont au coude à coude et sont capables de revenir au score et de bousculer les triples champions de France.

A la reprise du deuxième tiers, le pressing des visiteurs reprend de manière plus soutenue. L’IFK récupère davantage de balles et les Amiénois ont du mal à sortir de leur zone. Les Franciliens s’installent de manière durable dans le camp picard, ce qui leur permet de poser le jeu. Les passes s’enchaînent de manière chirurgicale et les Amiénois commettent de nombreuses fautes pour essayer de récupérer la balle. Ce qui permet au duo suédois Joakim Nilsson et Linus Davidson de doubler la marque sur un power play. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Sylvain Dupuis d’alourdir le score grâce à une assiste de son capitaine tchèque Vojta Slaby. Les Amiénois concéderont une seconde pénalité qui coûtera cher puisque Davidson décoche une superbe frappe enveloppée en pleine lucarne dont lui seul a le secret. 4-0 à la fin du tiers. L’addition est salée pour les Amiénois, trop brouillon alors que l’IFK a montré un jeu fluide et propre. Cependant les Amiénois sont présents malgré la supériorité technique des Parisiens mais n’ont pas su se montrer dangereux avec leurs shoots (7 arrêts du portier finladais de l’IFK Ari Saaranen, contre 2 lors du 1er tiers).

Le match reste disputé malheureusement ce sont bien les Parisiens qui marquent les premiers dans ce troisième tiersgrâce au technicien Davidson. Dès lors les chances d’accrocher l’IFK semblent s’envoler. Malgré cela les Hoplites ne lâchent rien et semblent plus frais physiquement. Sur une relance en plein axe du portier amiénois Maxime Breton, Pierre Auget se retrouve seul face au gardien, ne tremble pas et ouvre le compteur amiénois de la rencontre. Les deux équipes profiteront de la fin du match pour donner du temps de jeu à leur gardien numéro deux respectifs, l’issue du match étant scellée. En fin de tiers l’inévitable Thomas Postel, sur un cafouillage devant le slot, redonne un peu d’oxygène à son équipe.

http://hoplites-ambiani.fr/Gnew-2013.1/medias/images/20140315_3a.jpg http://hoplites-ambiani.fr/Gnew-2013.1/medias/images/20140315_3b.jpg


5-2 score final en faveur de l’IFK. Un résultat somme toute logique. Les Hoplites n’ont pas à rougir de leur performance, loin de là. Ils ont su réagir en troisième période face à un adversaire supérieur techniquement et expérimenté. Le travail physique des derniers mois s’est montré payant et sera sans nul doute un atout pour les play-offs.

rédigé par Geoffroy Delplancq

http://hoplites-ambiani.fr/Gnew-2013.1/medias/images/20140315_4.jpg

> Galerie photos à venir

> Lien vers les vidéos TV Amiens à venir

>Articles site fédéral France Floorball

Hoplites vs IFK, en live TV !
IFK remporte le premier match TV

> La feuille de match :

ARRETS DES GARDIENS 
- IFK : Ari Saaranen 11 arrêts (2-7-2), Pierre Arnaud (entré dans le dernier tiers) 2 arrêts
- Amiens : Maxime Breton 12 arrêts (3-4-5), Lionel Campa (entré dans le dernier tiers) 3 arrêts

BUTS 
- IFK
1 Rami Ahonen (ass. Petrus Kaartinen)
2 Joakim Nilsson (ass. Linus Davidson) en supériorité numérique
3 Sylvain Dupuis (ass. Vojta Slaby)
4 Linus Davidson en supériorité numérique
5 Linus Davidson (ass. Sylvain Dupuis)
- Amiens
1 Pierre Auguet (ass. Maxime Breton) 
2 Thomas Postel

> Les compteurs amiénois (après 8 matchs) :

JOUEURS :
1er : Pierre Auguet : 13 points (9 buts + 4 assistances)
2ème : Thomas Postel : 9 pts (7+2)
3ème : Cedric Bacot : 6 pts (2+4)
4ème : Renaud Crignier : 5 pts (4+1)
5ème : Nicolas Dumange : 4 pts (1+3)
6ème : Clément Vansteelandt : 3 pts (1+2)
7ème : Mickael Meddeb : 2 pts (2+0)
8èmes : Nicolas Leleu, Thomas Andrijevic, Maxime Breton : 1 pt (0+1)

GARDIEN :
Maxime Breton : matchs (480 minutes), 27 buts encaissés (3,375 buts/match)

Nouveau commentaire :